Courir au naturel

Au cours de ces dernières années, tout un mouvement minimaliste a vu le jour, dont l’origine est de tout évidence le livre « Born to run » de Christopher McDougall. Un grand nombre de fabricant de chaussures soucieux de ce retour aux sources, ont emboité le pas pour lancer sur le marché une gamme de chaussures qui essayent de se rapprocher de l’expérience de la course pieds nus.

O2max croit très fort dans ce retour à la foulée naturelle, qui constitue très certainement la promesse d’une ouverture vers de nouvelles sensations en course à pied. Donc, nous avons décidé d’offrir une gamme, unique en Europe, de chaussures minimalistes qui s’adaptera aux différents pieds et types de surface.

Qu’est-ce qu’une chaussure minimaliste ?

Opposée à la chaussure moderne de course à pied (actuellement construite avec un Talon Amortissant surélevé et des technologies pour contrôler la Pronation -TAP- ) la chaussure minimaliste vous aidera à améliorer votre foulée en permettant à vos pieds et à vos jambes de fonctionner tel que prévu par la nature : foulée plus courte et plus amortissante, cadence de pas plus élevée et moins d’attaque talon.

Bien que courir avec de telles chaussures se rapproche d’une foulée naturelle, la transition se doit d’être progressive afin de remédier à des années passées à s’acclimater aux talons surélevés et excessivement amortissants. Ci-dessous 7 conseils pour une transition réussie :

    • Progressez lentement pour s’assurer que le corps s’adapte à cette nouvelle biomécanique. Les distances hebdomadaires devront être augmentées de façon très graduelle, une minute à la fois.
    • Pour minimiser la force d’impact, la perte d’énergie et le risque de blessure, tout en maximisant l’efficacité de la foulée, il est préférable d’augmenter la fréquence des pas autour de 180 par minute (170 à 190).
    • Être à l’écoute de votre corps. Tenter d’ignorer une douleur sera contre-productif. Si vous ressentez des douleurs, surtout n’augmentez pas votre volume. Si besoin, prenez du repos supplémentaire.
    • Essayer de courir le plus souvent possible (minimum 4 fois par semaine) mais sur des courtes durées afin que votre corps assimile plus facilement cette nouvelle biomécanique. Le stress mécanique généré sur notre corps sera mieux réparti.
    • Introduire de la marche et de la course pieds nus le plus souvent possible est un bon moyen de solidifier les structures de soutien responsables de l’absorption naturelle. Il permet aussi d’apprendre la bonne manière de courir.
    • Si vous êtes un coureur régulier, vous n’avez pas besoin de réduire votre volume d’entraînement. Il suffit d’introduire la course avec les chaussures minimalistes comme expliqué ci-dessus (quelques minutes au début et augmentation progressive ensuite).
    • L’intégration graduelle des nouvelles chaussures et l’abandon progressif de vos anciennes vous assurera une transition en douceur.

Téléchargez ici nos exercices de renforcement musculaire et d’étirements